1. 1986 – 1ère surprise : pour la recherche universitaire française, la recherche privée est une ennemie qu’il faut abattre
  2. 1986 – 2ème surprise : avec l’accord de son université, un prof peut se mettre dans la poche une partie des subventions accordées aux entreprises pour la recherche
  3. 1987 – 3ème surprise : le fameux système expert Joséphine réalisé grâce à mon invention la Maïeutique. Les journaux en parlent abondamment, mais rien dans les revues scientifiques officielles
  4. 1987 – Complot confirmé : je suis interdit de parole aux Journées Internationales de l’Intelligence Artificielle !
  5. 1988 – 4ème Surprise : Joséphine subit l’obstruction de l’informaticien, ami du progrès… tant que son boulot consiste à supprimer le métier des autres mais pas le sien !
  6. 1988 – Alain Madelin, pour nuire à l’Agence Nationale pour la Création d’Entreprises et à mon intelligence artificielle, massacre publiquement un clavier d’ordinateur
  7. 1988 – Le concours annuel nantais Atlanticiels, créé pour récompenser les nantais qui produisent des logiciels innovants : jamais il ne me récompensera
  8. 1988 – 5ème surprise : Michel Queguiner, responsable informatique de la chambre de commerce de Nantes et co-responsable du Club des Créateurs d’Entreprises de Nantes, content de couler une création d’entreprise de sa propre ville !
  9. 1989 – 6ème surprise : l’Anvar, une administration d’aide à la recherche privée, gèle les fonds destinés au privé et finance la recherche universitaire… Détournement de fonds public !
  10. 1990 – Confirmation de la collusion fonctionnaires-universitaires nantais : la « technopole » nantaise, créée pour promouvoir l’innovation privée nantaise, utilise en fait les subsides pour promouvoir …l’université !
  11. 1991 – 7ème surprise : la corruption du fisc. Malhonnêteté et viol, ses deux mamelles.
  12. 1991 – Le fisc : une stratégie de truands peaufinée depuis des années pour escroquer le contribuable en toute impunité
  13. 1991 – Mon fameux article dans Science et Vie vantant Pandora : les universitaires (AFIA, LAFORIA) enfin contraints de réagir officiellement !
  14. 1991 – Le mépris spontané de l’étudiant thésard universitaire envers le patron-chercheur du privé
  15. 1992 – L’Ange Blanc du Ministère de la Recherche contre l’Ange Noir du Fisc !
  16. 1992 – L’Anvar à San Francisco : fiasco d’anthologie à l’export !
  17. 1992 – Mon client, la Sovac : exemple de frein à l’innovation dans l’entreprise
  18. 1993 – 8ème surprise : les administrations refusent de passer commande à ma société. En vertu de la loi de Parkinson, ne surtout pas recourir à une invention qui permet de réduire le personnel.
  19. 1994 – Trop drôle : un universitaire patron de labo IA à Nantes, « chercheur » dans le même domaine que moi, fait ma connaissance …par erreur !
  20. 1994 – Je rêve : l’universitaire Filoupé dissimule à ses étudiants l’existence de ma société pour que je ne puisse les embaucher !
  21. 1995 – Dépôt de bilan de ma société ARCANE, conséquence de la persécution administrative
  22. 1995 – Ruiné et chômeur, mes ennuis empirent encore : le fisc a hypothéqué ma maison EN SECRET et me prend 76 % de la vente, ne me laissant rien pour nourrir ma famille !
  23. 1996 – 2ème dépôt de bilan, celui de la maison-mère ARCANE R&D !
  24. 1997 – Incroyable corruption franco-française, la collusion SNCF, grévistes de l’hôpital de Nantes et police – La mafia des fonctionnaires contre les passagers du TGV !
  25. 1997 – Le Club des Créateurs d’Entreprises de Nantes : là où il y a du pouvoir à glaner, il n’y a plus d’amis…
  26. 1998 – Le Club des Créateurs d’Entreprises de Nantes : sous la houlette de la chambre de commerce, un club de patrons dérivant sournoisement vers une association de non-patrons…
  27. 9ème mauvaise surprise : la présidente de la cour d’appel “sociale” de Rennes est trotskiste, donc idéologiquement contre la paix sociale !
  28. 1998 – Début d’une fantastique affaire de corruption : Maître Dolley, maître-chanteur !
  29. 1998 – Louis Vercelletto, Président du Tribunal de Commerce de Nantes, couvre la corruption de son mandataire liquidateur et m’attaque
  30. 1998 – Maître Dolley : faux et usage de faux pour le compte du tribunal de commerce de Nantes
  31. 1999 – Faillite du club des créateurs d’entreprises de Nantes, faute d’attention de la part de la chambre de commerce
  32. 1999 – Contrat perdu avec les Douanes : mon logiciel aurait fait le travail des fonctionnaires…
  33. 1999 – Le tribunal administratif : complice du fisc !
  34. 1999 – Vercelletto, mon ennemi personnel ET mon juge !
  35. 1999 – 10ème surprise : la police …et la juge Adeline de Lataulade affichent publiquement leur mépris de la justice par faux-témoignages en bande organisée
  36. 2000 – 11ème surprise, la plus terrible : je suis interdit de gérer pour 10 ans ! Par un ennemi personnel, sur un faux dossier monté spécialement contre moi !
  37. 2000 – 12ème mauvaise surprise : la corruption des juges s’étend jusqu’à Rennes !
  38. 2000 – Le fisc me réclame 29 650,46 € au titre des intérêts de retard d’un crédit d’impôt recherche qu’il a refusé de me verser
  39. 2000 – Corruption de l’Anvar Nantes : trois refus successifs de me consentir la petite aide à l’innovation demandée, chacun pour un motif différent…
  40. 2000 – Enfin une victoire sur mes adversaires : l’Anvar est obligée de m’accorder le label officiel d’entreprise innovante grâce à un expert privé, le Cabinet Ersnt & Young
  41. 2000 – L’Anvar finance maigrement la faisabilité d’un projet innovant primé au concours national de la création d’entreprise innovante Tremplin Entreprises, constate que ça marche …et laisse tomber !
  42. 2000- Corruption de l’Anvar Nantes (suite) : Kerlovéou me pousse à embaucher en me promettant une exonération de charges. Devinez la suite !
  43. 2001 – Nouvelle corruption : un flic anonyme me convoque au tribunal pour « outrage à magistrat » ! Son avocat ? Le juge !
  44. 2001 – M. Petit : un excellent juge ! Mais hélas gangrené par l’esprit de caste…
  45. 2001 – La justice commerciale parisienne refuse de contraindre le client à respecter ses engagements vis-à-vis du fournisseur !
  46. 2001 – Cour d’appel de Rennes, l’évidence de la collusion avec le tribunal de commerce de Nantes : Philippe Bothorel, Alain Poumarède et Rosine Nivelle confirment mon interdiction sans chercher à démontrer la faute de gestion !
  47. 2001 – M. Caillois, Directeur Général du Conseil Régional des Pays de la Loire : un haut-fonctionnaire malhonnête de plus !
  48. 2001 – Mon avocat : poursuivre l’Anvar Nantes en justice ? Irréaliste, voyons !
  49. 2002 – Ministère de la Justice : refus sans explication d’une grâce qui m’aurait permis de récupérer mon permis et d’éviter le dépôt de bilan de ma société
  50. 2002 – Cour d’appel de Rennes : refus, sans la moindre enquête, de m’accorder un permis blanc
  51. 2002 – François Fillon : président de région et politicien sans parole
  52. 2002 – 13ème mauvaise surprise : le Medef Nantes, l’association des patrons, celle qui doit donner l’exemple, est corrompue comme le reste !
  53. 2002 – Mon ami Jean-Claude Brannelec : itinéraire d’un enfant gâté …ou manipulé, devenu président du Medef Nantes
  54. 2002 – Conclusion logique de l’interdiction de gérer : dépôt de bilan de ma start-up Tree Logic…
  55. 2002 – Pourriture administrative, ou comment devenir salarié avec droit au chômage bien que l’on soit réputé “gérant de fait”
  56. 2002- La Société Générale, banque corrompue : haro sur le baudet (le baudet, c’est moi…)
  57. 2002 – Suis-je sur « liste noire » ? Deux amies politiciennes me lâchent brutalement …sans explication.
  58. 2003 – Juge Catherine Matrat : refusant d’appliquer la loi, elle donne raison au banquier ripou
  59. 2003 – Cour administrative d’appel sur crédit d’impôt recherche : et 10 de der ! Il paraît qu’en tant que gérant non salarié je ne fais pas partie de mon entreprise !
  60. 2003 – Maître Peignot, mon avocat de cassation à Paris ne veut pas plaider que le juge qui m’a condamné est un ennemi personnel et aurait du se désister ! Mais pour qui roule-t-il ?
  61. 2003 – L’avocat, esclave des juges : la bâtonnière de Nantes informe mon avocat que sa carrière est finie s’il défend ses clients contre les liquidateurs ripoux
  62. 2003 – Enfin une bonne surprise : un journal accepte enfin de parler de mon cas : La Lettre à Lulu, revue satirique spécialisée corruption nantaise ! Elle accuse Vercelletto et Dolley …qui ne mouftent pas !
  63. 2003 – Autre bonne surprise : je ne suis pas seul ! Il existe une Association des Victimes du Tribunal de Commerce de Nantes !
  64. 2003 – Le Président du Tribunal de Commerce Vercelletto à la Lettre à Lulu : il se plaint de son article et de moi mais n’ose toujours pas la diffamation !
  65. 2003 – Le procureur Besson : enfin un fonctionnaire intègre …sauf que « la plume est serve mais la parole est libre » !
  66. 2003 – Manifestation devant le tribunal de commerce avec l’association des Victimes du Tribunal de Commerce de Nantes
  67. 2004 – Conséquence de 18 ans d’acharnement de l’état contre moi : mon divorce…
  68. 2004 – Odile Chaigneau : avocate corrompue commise d’office – mais pas par hasard – par le bureau d’aide juridictionnelle
  69. 2004 – Le Bureau d’aide juridictionnelle de Nantes rejette 3 fois ma demande d’aide sous le même faux prétexte
  70. 2004 – Encore une découverte ahurissante : en divorce, les faux témoignages sont recevables !
  71. 2004 – Cassation sur l’interdiction de gérer : corruption au plus haut niveau !
  72. 2004 – Dolley avoue par écrit n’avoir jamais vérifié le passif qu’il me reprochait et pour lequel il m’a fait condamner à 10 ans d’interdiction de gérer !
  73. 2004 – Dolley me livre la clé de la plupart de mes ennuis : j’ai « indisposé un puissant » ! Puissant mais pas très courageux car anonyme…
  74. 2005 – Mme Chaigneau : c’est la guerre !
  75. 2005 – Monique Boivin, Rosine Nivelle et Jean-Malo Bohuon, juges d’appel ripous décidés à faire gagner la Société Générale : refus d’appliquer la loi, « oublis », mensonges et mauvaise foi
  76. 2005 – Une victoire (à la Pyrrhus) : l’AFIA, Association Française de l’Intelligence Artificielle, qui m’a tant critiqué reconnaît finalement ne plus savoir ce qu’est l’Intelligence Artificielle !
  77. 2005 – Manuel Abrantes Martins : entrepreneur BTP spécialiste du vice caché mais (car ?) membre de la franc-maçonnerie nantaise…
  78. 2005 – 14ème mauvaise surprise : Véronique Pavageau, juge de référé corrompue, prononce mon EXPULSION pour … « non parfaite bonne foi » !
  79. 2005 – Martins porte plainte contre moi pour… m’avoir agressé au tournevis !
  80. 2005 – DANIEL CASTAGNÉ, JUGE DE L’EXÉCUTION : 4 FAUX ET USAGE DE FAUX DANS SON JUGEMENT POUR JUSTIFIER MON EXPULSION D’URGENCE !
  81. 2005 – 15ème mauvaise surprise : expulsion définitive par la police ! Me voilà à la rue !
  82. 2005 – Martins, qui m’impose un état des lieux inutile, fuit en m’apercevant accompagné de deux amis !
  83. 2005 – LE JUGE CASTAGNÉ : CORRUPTION SI AVÉRÉE QUE JE PORTE PLAINTE CONTRE LUI POUR FORFAITURE
  84. 2006 – Le procureur de la république : pourri jusqu’à l’os, il ne répond plus à mes recommandés et enterre ma plainte contre Castagné !
  85. 2005 – 2ème article sur mon cas dans la Lettre à Lulu, qui accuse la mafia judiciaire nantaise. Pas de poursuites…
  86. 2006 – Yann Villatte, avocat et Bâtonnier de Nantes : comment le citoyen peut condamner publiquement et sans risque un magistrat corrompu
  87. 2006 – Cofidis et fisc de Nantes : collusion ou hasard extraordinaire ? Cofidis, multinationale de 1500 personnes, convaincue d’escroquerie, est condamnée à me verser …500 € !
  88. 2006 – Bernard Sauvaget, juge “de proximité” ripou, lit un bouquin pendant que je présente ma défense puis me condamne !
  89. 2006 – Le Conseil Supérieur de la Magistrature : il botte en touche, le Garde des Sceaux : il ne répond pas. Vive la France !
  90. 2006 – Mailings aux médias de France et lettre à Arnaud Montebourg, député anti-tribunaux de commerce : zéro réponse ! Le 4ème pouvoir est un mythe !
  91. 2006 – Jean-Luc Moignard, Brigitte Vannier et Philippe Segard : 3 juges d’appels corrompus de plus qui confirment l’expulsion et me condamnent en plus à verser 1 900 € à Martins !
  92. 2006 – Martins a fait faire les travaux que je lui demandais …après mon expulsion !
  93. 2006 – Convocation à la gendarmerie pour avoir porté plainte contre le juge Castagné : je confirme ma plainte. Du coup, elle est enterrée !
  94. 2007 – Mon divorce, riche d’enseignements sur les innombrables dysfonctionnements de la justice française
  95. 2007 – Agressions fiscales (suite …et pas fin !) : 11 750 € à payer de suite !
  96. 2007 – David Lorente, espion à la solde de qui ?
  97. 2007 – L’association APRIL se bat pour la copie légale des inventions en logiciel !
  98. 2007 – Le 33.33, un serveur vocal pour donner à tous du conseil médical tout en gérant rapidement les urgences : les promesses non tenues de Xavier Bertrand
  99. 2007 – Lettre au tout nouveau Président de la République Sarkozy : pas de réponse…
  100. 2007 – Lettres en recommandé à Cédric Goubet puis à Claude Guéant : pas de réponse
  101. 2007 – LE MINISTÈRE DE LA JUSTICE RECONNAÎT ENFIN LA CORRUPTION DE MES JUGES !
  102. 2007 – Corruption du Procureur de la République de Nantes : il relaxe secrètement Martins sur ma plainte au pénal !
  103. 2007 – M. Beuzit, juge corrompu : un petit effort pour faire plaisir à Maillard, un autre pour faire plaisir à Martins… Et moi ? Rien, comme dab…
  104. 2007 – Maître Maillard, mon avocat : totalement « aveugle » à la corruption de mes juges
  105. 2007 – Mon casier judiciaire officieux : inconnu de moi, long comme le bras, réservé aux avocats et aux juges mais lu publiquement en audience
  106. 2008 – La cassation, dernier recours contre mon expulsion : le juge Peyrat refuse purement et simplement de juger ! Une fois de plus, Martins gagne et la justice perd.
  107. 2008 – Résumé des incroyables pistons dont a bénéficié Martins ! Quand le bâtiment va, tout va…
  108. 2008 – Wikipedia France, un nid d’universitaires obtus seulement préoccupés de faire barrage au savoir venant du privé !
  109. 2008 – L’Université en la personne de l’AFIA, attribue enfin une note à mes 20 années de recherches : zéro pointé et refus absolu de publication ! Mon invention doit à jamais demeurer inconnue…
  110. 2009 – Site web commentcamarche : il roule pour les copains de l’Education Nationale, donc pour Serge Boisse
  111. 2009 – Surendettement : en 2009, Chaigneau continue ses intrigues contre moi jusqu’en Vendée !
  112. 2009 – Quelques arnaques d’État quotidiennes vécues dans nos campagnes
  113. 2010 – Agression anonyme à la Caisse d’Épargne dirigée exclusivement contre moi : falsification de mes chèques puis fermeture de mon compte sans motif !
  114. 2010 – Un magistrat, associé à mon avocate Amélie Gizard, me juge sans me convoquer en audience et me condamne …au maximum possible !
  115. 2010 – Trois juges de la cour d’appel de Poitiers déclarent que je ne suis pas surendetté, à cause de “mauvaise foi” !
  116. 2011 – Le site developpez.com, un site d’informaticiens qui pratique la prime à l’insulte et la censure, qui manipule ses membres et détruit leurs forums
  117. 2011 – Wikipedia récidive ! Suppression de 4 articles et blocage des auteurs !
  118. 2011 – Un juge corrompu, Claude Oesinger, accorde la tutelle de ma mère à mon frère ennemi, en secret ! 
  119. 2012 – Des cousins complices des manipulations et souffrances imposées à ma mère, consciemment ou non ? 
  120. 2012 – Mon frère et ma sœur réclament mon expulsion en référé ! Mais la justice, « mon ennemie », les condamne !
  121. 2013 – La cour d’appel déplore la tromperie de Claude Oesinger, la juge des tutelles, mais la dédouane et me déboute !
  122. 2013 – Marie-Jeanne Seichel, juge de tutelles, refuse de juger attendant la mort de ma mère pour ne pas avoir à destituer son tuteur, mon frère !
  123. 2013 – L’héritage, ce moment dans une vie qui offre aux jaloux une arme redoutable : l’abus de pouvoir
  124. 2014 – Pascal Koerfer, avocat de ma mère mais complice actif des abus de faiblesse qui ont abrégé sa vie
  125. 2014 – La corruption en France : une institution criminelle d’État protégée par la constitution
  126. 2014 – Emmanuel Lafouge, mon notaire ripou travaillant en sous-main pour mes ennemis et contre ma mère
  127. 2014 – Mes cousins Alexis, François et Bernard de Rougé à leur tour frappés par le désir mimétique !
  128. 2014 – Frédéric Landon, bâtonnier de Pontoise, prétend en dépit des évidences ne rien avoir à reprocher à Pascal Koerfer mais surtout ne voit pas de diffamation dans mes accusations graves et répétées contre cet avocat !
  129. 2014 – Enfin ! L’avocat Pascal Koerfer porte plainte contre moi en diffamation ! J’ai réussi !
  130. 2014 – 7 IDÉES DE GÉNIE POUR UNE VRAIE REFORME DE LA JUSTICE : conciliation préalable, juges jugés et embauchés, pas d’avocats, aucune peine interdite, législateur supprimé
  131. 2015 – Amateurs de psychologie, voyez la stratégie de défense invoquée par deux escrocs pour tenter de réfuter les accusations précises portées contre eux : l’attaque ad hominem
  132. 2015 – Les associations d’aide aux victimes reprises par des escrocs qui les dépouillent : l’ADUA
  133. 2015 – Transparency International, une ONG de lutte contre la corruption si « transparente » qu’elle en est invisible, qui refuse de protéger les victimes de la corruption. Ne serait-elle pas à son tour corrompue ?
  134. 2015 – Encore une association douteuse : Contribuables Associés, fausse alliée du contribuable, vraie alliée du système. Ne pas confondre avec l’IFRAP !
  135. 2015 – Victoire ! L’avocat Pascal Koerfer perd sur l’essentiel son procès en diffamation !
  136. 2016 – Une fois encore dans une affaire gagnée d’avance mon avocate, Françoise Lucchesi, s’associe à mon adversaire-escroc Anne-Sophie Tocquer et au juge  Jean-Michel Castagnet pour me faire condamner au maximum
  137. 2016 – Violation de la vie privée à la Poste, qui protège ses fonctionnaires indélicats contre ses clients. L’employé qui a découpé ma lettre au cutter pour la lire protégé par sa direction !
  138. Mon projet de Constitution (réellement) démocratique
  139. 2017 – Limitation de vitesse assassine ! Avec ses radars, l’Etat nous tue pour de l’argent !
  140. 2017 – L’AFIA, Association Française pour l’Intelligence Artificielle, nid de parasites pseudos-chercheurs financés par nos impôts mais surtout préoccupés d’étouffer les découvertes privées essentielles pour notre pays
  141. 2017 – Wikipédia, encyclopédie définitivement corrompue, animée par de petits fonctionnaires jaloux de la réussite des chercheurs privés
  142. 2017 – Dans Wikipédia, l’encyclopédie « libre », mon nom est à l’index pour toujours !
  143. 2017 – Google corrompu à son tour ! Il cache mes articles sur Pascal Koerfer ! Cet avocat a pourtant été condamné par la justice à les laisser bien visibles sur le web
  144. 2017 – LE MÉTIER D’INFORMATICIEN EST INUTILE ET NÉFASTE : il paralyse le progrès au lieu de le booster et tout est fait – mon blog tout entier en est témoin – pour que vous l’ignoriez
  145. 2017 – La preuve, scientifique, que l’informaticien est néfaste
  146. 2017 – La preuve, tout aussi scientifique, que l’informaticien est inutile
  147. 2017 – L’informaticien est si conscient de sa supercherie qu’il oppose une résistance féroce à l’information du public par tous les moyens possibles 
  148. 2017 – La corruption (éolien, autoroute) frappe ma ville, Chantonnay
  149. 2017 – A Nantes, on continue en 2017 à faire la promotion d’une intelligence artificielle nantaise sans jamais consulter ni parler de l’expert et inventeur nantais du domaine : moi-même
Publicités