En juillet 2011, un groupe d’auteurs décide de rendre hommage à mes recherches et de relater pour la postérité la portion d’histoire de l’informatique que j’ai animée. Avertis de ce qui m’est arrivé en 2008, ils le font dans le Wikipédia anglophone. Ils écrivent donc un article en anglais sur moi et mes découvertes, avec des dizaines de références en béton. Ça se passe très bien, après plusieurs réécritures l’article est jugé recevable par les administrateurs et il est aussitôt référencé sur le web.

C’est alors que les auteurs commettent une grave erreur : ils le traduisent en français dans le Wikipédia français… Ils viennent donc de prévenir les universitaires français, un corps de fonctionnaires puissant.

Comme en 2008, comme à Gergovie ou comme en 1914, une meute d’ennemis débarque tel un nuage de sauterelles sur leur pauvre article !  Des universitaires informaticiens. Visiblement, ces gens-là n’ont rien d’autre à faire et passent leur temps à chatter dans les pages de discussion de l’encyclopédie. Et ils s’en vantent ! Normal, ils sont fonctionnaires ! Ce sont nos impôts qui les paient ! Dans le privé, ce genre de passe-temps serait durement sanctionné. Pas du tout impressionnés par le fait que cet article soit une traduction provenant du Wikipedia anglophone, beaucoup plus sérieux que le Wikipédia français, il s’engage entre eux d’étranges discussions dont il ressort qu’il faut …supprimer l’article ! Eh oui, carrément ! Les raisons invoquées sont absurdes : Lespinay n’a jamais bénéficié d’une biographie (en effet, je ne suisaz pas encore mort…), sa notoriété n’est pas du tout établie (les 75 copies d’articles de presse transmises par les auteurs ne semblent pas suffisantes), les auteurs sont agressifs (ce qui n’a rien à voir avec la recevabilité de l’article et alors qu’en fait ils se contentent de répondre poliment aux insultes qu’ils reçoivent, mais trop bien !). Exactement la fable du Loup et l’Agneau: « Si ce n’est toi, c’est donc ton frère ! » Cette mauvaise foi rappelle bien de précédentes mésaventures…

Rapidement, sans discussion, ils apposent des bandeaux en tête de l’article jettant le doute sur sa véracité. L’un d’entre eux témoigne alors que ma Maïeutique a bien eu son heure de gloire vers 1988-89 et qu’on ne parlait que de ça quand il était étudiant. Il supprime le bandeau infamant …que les autres remettent tout de suite ! Il le retire, ils le remettent ! On est dans Wikipedia, une zone de non-droit. qui proposent carrément sa suppression. Mais, des discussions souterraines ont sûrement lieu car, soudain, il devient un ennemi acharné des auteurs et de moi-même. Cette fois-ci le bandeau proposant la révision de l’article reste. Puis il est remplacé par un bandeau « proposition de suppression ».

Des anonymes effacent la quasi-totalité de l’article et de ses références pour démontrer qu’il ne contient rien. Quand les auteurs rétablissent la version originale, ils la suppriment à nouveau. Tout cela dans le silence le plus total des administrateurs de Wikipédia en dépit des deux demandes d’arbitrage que les auteurs leur ont transmises. Un imbécile supprime même tout l’historique des versions successives de l’article, remplaçant chacune par la même version de son cru où il ne reste quasiment plus rien du travail original !  Comme ça, il se croit assuré que l’article original ne pourra pas revenir. Erreur. Pat Grenier, le porte-parole des auteurs, a gardé une copie et rétablit l’article originel. Puis il s’indigne de ce vandalisme. Personne n’est sanctionné ni bloqué, tout revient magiquement comme avant ! Aucun reproche n’est fait au vandale. « Wikipédia zone de non-droit« …

Puis tout cet honnête petit monde, lassé de ne pas avoir trouvé le moindre argument contre l’article français, décidé de mettre aux voix sa suppression. Comme ils sont en majorité écrasante par rapport aux quatre auteurs, la suppression va être entérinée. Apparemment, pour ce faire, il faut un administrateur. Il en arrive donc un enfin. Oh, pas pour départager les belligérants, non ! Pour enfoncer les contributeurs. Il s’agit de Hégésippe Cormier, bien connu apparemment sur Internet : « a fait fuir des contributeurs méritants et experts », « fait des demandes de suppression en douce », « instable », « autoritaire, agressif et dominateur dans ses échanges, avec un goût prononcé pour la rhétorique et la polémique. »,  » beaucoup de conflits », « fait fuir les nouveaux venus », « tyrannique et péteur de plombs », « diffamatoire », « fouteur de merde tatillon notoire »,  » Irascible. Rancunier. Caractériel. Cyclothymique », etc. ! Comme vous voyez un homme avec qui on peut discuter. Un homme certainement à l’image de Wikipédia puisqu’il en est administrateur élu. A peine arrivé, il accable Patrice Grenier de reproches, le jugeant …agressif ! Pour le punir, il le bloque une semaine… On croit rêver devant une telle injustice wikipédienne.

Grenier est un redoutable débatteur. Dès qu’il recouvre le droit à la parole, il dresse la liste de toutes les règles Wikipedia pulvérisées par les tenants de la suppression, signale à l’admnistrateur ses contradictions, sa mauvaise foi, ses agressions, son refus de répondre aux questions et surtout de suggérer une amélioration de l’article comme l’imposent les règles de Wikipédia. Ne trouvant plus rien à répondre, le cyclothymique le « bloque » définitivement. Ceci a pour effet de l’empêcher désormais d’argumenter en faveur de l’article et même de correspondre avec quiconque dans Wikipédia ! Profitant de ce silence forcé, Hégésippe Cormier supprime l’article ! Grenier, qui n’a même plus le droit d’adresser une requête à un administrateur, adresse un email à Wikipédia pour signaler ce vandalisme et redemander un arbitrage. Pas de réponse…

Tirons-en une leçon: dans l’encyclopédie « libre » Wikipédia française, la culture et l’histoire sont choisies par une minorité de fonctionnaires sans culture. Ils règnent là sans partage grâce à un emploi du temps laxiste et en profitent pour régler leurs comptes.

L’affaire étant conclue en France, les vandales libérés débarquent dans le Wikipédia anglophone ! Ils y reprennent, en mauvais anglais, la même méthode de dénigrement, d’effacement sauvage de textes et d’installation de bandeaux contestant la validité de l’article originel. Là encore, les auteurs demandent par deux fois un arbitrage aux administrateurs. Silence… Arrive sur ces entrefaites, un membre Wikipédia anglophone, AndyTheGrump, un américain de Boston lui aussi bien connu sur le web. Il est déjà tout acquis à la position des vandales ! C’est beau l’arbitrage dans Wikipedia ! Répondant à son premier commentaire partisant, Pat Grenier lui répond en 8 points, ajoutant qu’il est informaticien, ce qui pourrait expliquer son parti-pris. Le plus drôle, c’est que AndyTheGrump espérait le cacher alors que c’est dans sa propre fiche de membre de l’encyclopédie : il développe en Java, C et Basic. Ça le met en rage d’avoir été découvert, mais il ne peut nier. Alors il dit qu’il va voter la suppression… Sa méthode pour y parvenir est la suivante : il accuse, mais ne répond jamais aux réfutations de Grenier tellement elles sont innombrables. Impuissant, il se venge en sanctionnant Pat Grenier, sans un mot… Je ne résiste pas au plaisir de vus citer Pat Grenier, démontant un à un ses arguments pour finir par conclure : « Vous êtes un escroc« .

AndyTheGrump, whenever you did not know what to say after my answers to your arguments you reacted sharply and outside the rules WP:

  • The first time I disassembled your assertion that notability of Lespinay was not significant, into 8 points ! you did not answer complaining that I have « accused » you to be a computer scientist that you are not !
  • The second time, as you claimed you were not computer scientist, I put you under your nose your user page saying that you program in Basic, C and Java ! Furious, you wrote that you were going to request removal !
  • The third time I answered your objections (always the same) in 10 points. You have not responded and furious, you put a suppression banner !
  • The fourth time, I noted that Sylenius himself, an ennemy of Lespinay, admits the historical interest of the invention of Lespinay: “I will draw here the same conclusion as on the french wikipedia: it might be beneficial to add a few words about this technology in the Expert system article, mainly for historical interest, to document the attempts at a widespread use of expert systems in industry in the 80s, but nothing more, and certainly not independent articles”. I wrote in bold that since historical interest of Lespinay is admitted our articles can’t be deleted. Furious, you react by blocking all those who defend Lespinay, claiming that I make multi account with them!
  • the 5th time, as I said that you cheated with your « CheckUser investigation, » you reply that it is not you but another person (an unknown who has never discussed with us and don’t even answer me !). As I said you are stupid because it is normal I work with Lespinay to write an article about him, you don’t find answer and, furious, you make the removal!

You accuse me of everything but, in fact, you respect me and you know I am right. The proof: you are losing time in discussion with me then nobody does this when he is right… I am not surprised that contributors insult you in Wikipedia ! You used your position in this encyclopedia to prevent an article that bothers you to be edited. And it is certainly not the first time ! You, pgr94, Sylenius, Rigoureux, Cameron, Lanredec, Hatonjan, you are all computer scientists and you are congratulating yourselves to have managed to prevent WP to speak about a useful invention needed in the world because it is contrary to the interests of computer scientists.

AndyTheGrump, you mislead this encyclopedia, you make use of Wikipedia for personal use, you are a crookPat grenier (talk) 08:16, 5 October 2011 (UTC)

Furieux de ne rien pouvoir répondre à cette cascade de vérités,  ce pauvre type passe à la sanction supérieure, comme d’habitude: il accuse Grenier de faire du multicompte, c’est-à-dire d’intervenir sous plusieurs pseudos pour donner un poids artificiel à sa position, et le bloque définitivement ainsi que les trois autres personnes ayant défendu l’article ! Comme ça, il n’existe plus de défendeur. Il supprime alors l’article qui avait pourtant, je vous le rappelle, reçu le satisfecit des administrateurs au départ. Vous voyez, beaucoup de monde dit du mal de Wikipédia et de sa façon de gérer son contenu, mais c’est pire…

« Lespinay must die »… C’est la devise de Wikipedia, l’encyclopédie qui se prétend « libre »…

Publicités